Valérie Dumange rédaction web - plume

Épisode 22 : Au bord de l’eau

par | 6-09-22 | Roman en cours | 0 commentaires

redaction web valérie dumange forme
valerie dumange - redaction web - background

Vacances au bord de l’eau

 

Mon cher Claude,

 

Me voici arrivée hier à destination pour quinze jours de découvertes de la côte atlantique.

Mon pied-à-terre se trouve à Azur, jolie bourgade à quelques kilomètres des plages.

J’ai échappé aux terribles incendies, un peu plus haut, mais ici tout le monde ne parle que de cela…

Quel plaisir ai-je encore eu à vous lire juste avant de partir ! Votre périple montagnard m’a enthousiasmé et m’a donné envie de randonnées. Qui sait, un jour peut-être, nous y mettrons-nous ensemble ? (Une demande déguisée ? Ça se peut bien)

Je prévois de revenir l’année prochaine au printemps pour visiter le Pays basque et ses terres intérieures. D’ici là, je suis certaine que vous m’aurez donné des idées et des noms de lieux à découvrir comme votre merveilleux village de Campan.

Pour le moment, je n’irai pas autant dans les terres que vous. Je préfère rester au bord de l’eau, la côte et les cités balnéaires : Messanges, Vieux-Boucau, Hossegor, Biarritz, Guétary et Saint-Jean-de-Luz sont au programme.

Je m’autoriserai une escapade en intérieur des terres sur Bayonne. Il parait que c’est à voir. Connaissez-vous ? Odette m’a conseillé de ne pas y rater la belle librairie d’un confrère. Alors, je vais m’y rendre bien sûr !

Sachez qu’hier, j’ai mis un peu plus de 10 heures pour descendre. Je suis partie très tôt, j’étais tellement impatiente. Mais j’ai pris tout mon temps. Pas d’excès de vitesse ! Mon GPS était bien renseigné et je n’ai eu qu’à suivre le tracé de l’autoroute. On se fait parfois des montagnes de peu de choses, non ?!

J’ai bien entendu fait des pauses et un resto, mais juste une salade, pour ne pas m’endormir sur la route en raison d’un ventre trop plein.

En fin d’après-midi, je suis arrivée, heureuse et fière de moi. C’était une grande première, seule.

J’ai ensuite fait la connaissance de la propriétaire de la petite maison que je loue. Elle et son mari habitent juste à côté. Ils sont charmants, tout comme le logis et les quelques azuriens rencontrés. C’est typique. Tout ce que j’aime.

Après avoir posé mes valises, je suis allée faire quelques courses pour mon repas du soir. Quelques lignes de « La bibliothèque des rêves secrets » de Michiko Aoyama (vous ne la connaissiez pas celle-là, hein ?!), roman déniché chez Odette avant de partir et épuisée, je me suis endormie comme une souche vers 22 h.

Ce matin, je vous écris de la terrasse, agréablement fleurie après avoir dégusté un thé noir bienvenu, accompagné de biscottes « confiturées » (oui, j’invente des mots pour enjoliver ma prose !).

Le temps est bon. Juste ce qu’il faut pour moi.

Hier soir, ma logeuse m’a gentiment proposé de me présenter sa ville à vélo ce matin. Pas de temps à perdre. J’ai tout de suite dit oui, même si ça fait une éternité que je ne suis pas montée sur un vélo (on ne se moque pas s’il vous plaît !). Ici tout est prévu, il y a des pistes cyclables à perte de vue. Et comme elle a pitié de ses locataires, les vélos sont électriques !

Départ pour 10 h 30, direction le lac, magnifique, paraît-il, puis les rues, l’église, la mairie…

Cette après-midi, après je crois une sieste bien méritée, je préparerai mon parcours pour les 2 semaines à venir, mes destinations, mes points de chute, mes réservations de restaurant et une nuit d’hôtel à Saint-Jean-de-Luz. Je suis prévoyante. En fin d’après-midi, j’espère bien me poser en haut d’une dune pour m’émerveiller devant un coucher de soleil sur l’océan. Le rêve !

Bon, il est temps que je me mette en tenue pour mon tour d’Azur !

Je tenterai de vous écrire régulièrement, un pour ne pas que vous vous ennuyiez et deux pour vous partager la beauté des lieux.

Ah, oui, encore une chose, avant de partir, j’ai appris d’abord par Titouan, puis par sa mère, Odette, que Claire démissionne ! Catastrophe chez Colette & Cie. Qui pour reprendre l’affaire ?! Je vous avais déjà parlé de Claire, la salariée de Colette ? Bref, on en reparlera plus tard, pour le moment, place à la bicyclette !!

Je vous embrasse du bord de l’eau ou presque.

Avec toute mon amitié,

Constance

 

 

Vous avez aimé l’épisode 22 : Au bord de l’eau. Commentez et poursuivez votre lecture !

Suivez les aventures de « Constance, les livres et les correspondances » sur Facebook

Vous êtes perdu ? Retour sur l’épisode précédent.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dumange Valérie - fond - redaction web
Valérie Dumange - rédaction web

Vous aimerez sans doute

Un pavé dans la mare

Un pavé dans la mare

Mercredi ! Chouette, je peux hurler depuis mon lit et jeter un pavé dans la mare ! J’aimerais raconter haut et fort tout ce que je vois et entends, et qui me rend dingue depuis des semaines, des mois, des années ! Mais à quoi bon, surtout pour les dernières semaines...

Merci mes abonnés Facebook

Merci mes abonnés Facebook

Il est sympa le Facebook, voilà ce qu’il me propose de vous dire :« Je viens d’atteindre 200 followers ! Merci mes abonnés Facebook pour votre soutien en continu. Je n’aurais jamais pu y arriver sans votre aide. »Même plus besoin d’écrire ! Il fait tout pour moi, pour...

Lettre au Père Noël

Lettre au Père Noël

Déjà ?! Mais qu’est-ce qui te prend Valérie ? Je sais pas, comme une envie de cadeau… une envie de rêver. Il y avait longtemps… alors j'ai décidé d'envoyer une Lettre au Père Noël.   Missive à Père Noël Finalement, je suis dans le tempo, je lui laisse 3 mois au...

Pour aller plus loin

Chaque premier lundi du mois, prenez connaissance des nouveautés dans le monde du web, des tendances, des chiffres et de mon dernier article de blog.

Soyez curieux, abonnez-vous à ma Newsletter.

Redaction web SEO Valérie Dumange
Dumange Valérie - rédaction web seo
redaction web seo - Valérie Dumange