Valérie Dumange rédaction web - plume

Billet d’humeur

par | 7-10-22 | Actualités | 0 commentaires

redaction web valérie dumange forme
valerie dumange - redaction web - background
Comme une soudaine envie de vacances, coquillages et crustacés 🎶 😂 J’en ai eu assez de déserter les tribulations ces derniers jours. Donc me voilà revenue, le temps d’une chronique… d’un billet d’humeur ! br

Un billet d’humeur et puis c’est tout !

br Ce week-end, je voulais écrire la suite des aventures de Constance et des correspondances entre amis, mais pas moyen de trouver un temps assez long pour réfléchir à une péripétie et l’écrire. J’étais trop occupée à me concentrer sur mon nouvel emploi, à lire un référentiel… Un quoi ? Un truc, limite ingérable, dans lequel on m’explique les activités et compétences que mes élèves doivent atteindre sur 3 ans. Pas de découpage par année scolaire, ce serait trop simple. On m’a demandé de faire une progression sur l’année. Ok. Sans repères, c’est un peu compliqué. Alors, j’ai pris les livres et j’ai suivi le mouvement. En septembre, je vais leur expliquer ça, puis en octobre, ça, etc… Je me débrouille avec moi-même, ma solitude et ma conscience. Remarque, ce n’est pas la première fois que j’arrive quelque part et que je me débrouille comme une grande fille que je suis ! Privé ou public, même combat. Après les grands titres et leurs objectifs sur l’année, voici venu le temps des séances. Qu’est-ce que je vais leur raconter au juste ? Et surtout qu’est-ce qu’ils vont en retenir ? Quelles activités, non pas pour les occuper mais pour les intéresser à un métier, parfois imposé ou choisi par défaut, parce qu’il fallait bien faire quelque chose… Ma bonne volonté suffira-t-elle à transmettre des informations pertinentes, certes dans le milieu professionnel, mais si éloignées de leur quotidien d’adolescents plutôt rivés sur les réseaux sociaux et sans grande conscience de ce qui les attend après leurs études. La différence avec certaines autres matières, c’est qu’ils ne pourront pas me dire que ça ne sert à rien ! J’enseigne le secrétariat en lycée professionnel. Double peine 😀 pour certains, auxquels je l’ai appris ces derniers jours. Je sais lire mieux que quiconque dans les yeux 🤣 et j’ai de bonnes oreilles ! Avec les années, les attitudes ne changent pas… Bien qu’ayant pris en maturité 🤣 et que je me sois régulièrement appliquée à changer mon propre regard sur les gens (plus de raccourcis idéologiques ou politiques), le constat reste amèrement le même : le mépris de classe (sociale) existera toujours dans un sens comme dans l’autre. J’ai subi les regards condescendants des suffisants dès mes débuts en tant que formatrice en cfa (mes collègues d’alors de l’Éduc lors des corrections d’examens… eh, oui ! Les artisans, qui nous voyaient comme des fainéants avec nos 11 semaines de vacances, ou les autres salariés hors enseignement. Ce qui par la suite m’est apparu tout à fait indécent avec mes ridicules 5 semaines et même pas la première année ! ☹️J’avais changé de camp, par envie mal placée, mais seulement dans l’intimité 🤣, je n’ai jamais porté de regard condescendant envers qui que ce soit, c’est peut-être bien là ma difficulté à m’imposer 😉, chacun ses méthodes. Après mon changement de trajectoire, nouveaux regards, toujours « hauts perchés » des premiers de la classe ou de chefs ou cheffes d’entreprise (je ne vous passe pas le laïus et les caricatures, dont ils ou elles sont aussi parfois les victimes ou le pur produit : ils sont arrivés là où ils en sont à force de sacrifices, de volonté et de travail acharné (souvent le cas), parfois d’un bon compte en banque à la naissance, à un mari ou à un père ou à des avantages en nature bien proportionnés pour ces dames (Oh, les mauvaises langues !), qui du coup doivent sans cesse prouver qu’elles existent par elles-mêmes (mon cas, car je vis avec un chef d’entreprise… oh, la traîtresse !), jusqu’à en devenir… elles-mêmes parfois imbuvables… (pas mon cas, 😅, normal je ne suis pas une vraie chef d’entreprise, juste une micro chef d’entreprise, enseignante contractuelle de surcroît 😂) Bref, parmi les pires, ils ou elles voyaient dans mon métier de secrétaire… avec pourtant des appellations différentes, qui ne rassuraient que moi : assistante de direction, assistante ressources humaines, chargée de communication… ils ne voyaient donc de moi qu’une subalterne, un sous-fifre de la Direction, bien utile pourtant, vous confirmeront toutes les secrétaires du monde. Lors de ma période de chômage, je suis passée dans la catégorie : Encore une fainéante qui se sucre sur le dos de la société, puis lors de ma reconversion en rédactrice web à : Ça existe ça ? Que dire de mes tribulations et de mon rêve d’écriture d’un roman ? Mais pour qui se prend-elle ? Elle a fait quoi comme Études ? Et maintenant prof ? En quoi ? Secrétariat ? Lycée professionnel ? Le bas de gamme de l’éducation nationale ! Chacun sa cible, ça flingue à tout va… il y en a pour tout le monde ici-bas et beaucoup trop pour moi à mon goût ! Comment voulez-vous avancer avec de tels regards sur notre monde éducationnel et professionnel ? Je sais ce que vous allez me dire… il suffit de ne pas les regarder ! Mais baisser les yeux ? Jamais. Et l’ignorance est tout ce que je combats. C’est pour cela que j’aime tant les témoignages et que je transmets le mien aujourd’hui, en espérant faire un peu avancer les choses. J’ai rencontré heureusement dans ma vie des personnes vertueuses : ma mère, ma sœur, mes fidèles lectrices, qui mettent des pouces, des cœurs, des rires à mes publications 🤣 !! Voyez-vous ce n’est pas la difficulté et la solitude dans laquelle je me trouve face à cette nouvelle mission, qui me pose un problème. Mon problème, c’est de réussir à ne pas transmettre à ces jeunes le désenchantement, l’amertume et le ressentiment que la société peut parfois provoquer en nous. Bon, ben voilà, je peux maintenant retourner à la préparation de mes cours 😜 Bonne journée les ami(e)s 🙋‍♀️

Je suis sur Facebook dans Les tribulations de Valérie  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dumange Valérie - fond - redaction web
Valérie Dumange - rédaction web

Vous aimerez sans doute

Un pavé dans la mare

Un pavé dans la mare

Mercredi ! Chouette, je peux hurler depuis mon lit et jeter un pavé dans la mare ! J’aimerais raconter haut et fort tout ce que je vois et entends, et qui me rend dingue depuis des semaines, des mois, des années ! Mais à quoi bon, surtout pour les dernières semaines...

Merci mes abonnés Facebook

Merci mes abonnés Facebook

Il est sympa le Facebook, voilà ce qu’il me propose de vous dire :« Je viens d’atteindre 200 followers ! Merci mes abonnés Facebook pour votre soutien en continu. Je n’aurais jamais pu y arriver sans votre aide. »Même plus besoin d’écrire ! Il fait tout pour moi, pour...

Lettre au Père Noël

Lettre au Père Noël

Déjà ?! Mais qu’est-ce qui te prend Valérie ? Je sais pas, comme une envie de cadeau… une envie de rêver. Il y avait longtemps… alors j'ai décidé d'envoyer une Lettre au Père Noël.   Missive à Père Noël Finalement, je suis dans le tempo, je lui laisse 3 mois au...

Pour aller plus loin

Chaque premier lundi du mois, prenez connaissance des nouveautés dans le monde du web, des tendances, des chiffres et de mon dernier article de blog.

Soyez curieux, abonnez-vous à ma Newsletter.

Redaction web SEO Valérie Dumange
Dumange Valérie - rédaction web seo
redaction web seo - Valérie Dumange